LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

19 avril 2006

Chevènement entre dans la danse!

S'il est la semaine dernière une sortie qui a été remarquée dans le débat pré-présidentielles, c'est celle de Jean Pierre Chevènement. Celui-ci a affirmé que si le candidat socialiste à la présidentielle n'était pas issu du camp du non, il se porterait lui-même candidat.

Ce qui revient sans le dire à un lapidaire: vous choisissez Fabius ou je vous remets le bordel ! Puisque tous les autres présidentiables ont appelé à voter oui !

En vieux briscard du Parti Socialiste, Chevènement, qui le connait parfaitement même s'il l'a quitté depuis longtemps, sait parfaitement ce qu'il fait.

Il sait que ce genre de propos va crisper la base socialiste qui le tient pour principal responsable de l'échec du 21 avril 2002 et de l'élimination de Jospin au premier tour. Personne ne lui a pardonné son "Chirospin". Ceci est fait pour contrer la montée en puissance de Ségolène Royal. Chevènement essaie de gommer le congrès du Mans qui a célébré l'unité des socialistes à travers la synthèse, et qui a surmonté le clivage du oui et du non.

A court terme, cela peut réjouir Fabius, mais je pense que Chevènement s'en sert. Les chances que le parti Socialiste investisse fabius sont minces. Ainsi, il a d'ores et déja trouvé la justification politique d'une nouvelle aventure personnelle qui peut avoir les mêmes conséquences que la dernière fois.

Posté par segoleneausud à 14:25 - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

    BROUILLARD

    Quelle analyse brillante !!!!
    On n'y comprend rien ! Faut au moins être socialiste et tordu pour imaginer à qui profite le crime !

    Posté par fred, 19 avril 2006 à 14:42
  • d'accord avec toi

    Pour crisper, il crispe cet article.
    ke quick on y entrave.

    Posté par lucchi, 19 avril 2006 à 14:46
  • sans méchanceté

    Désolé, chère segoleneausud, mais, je trouve que vos articles manquent vraiment de consistance.

    Tout le monde est respectable, mais, on aimerait du solide derrière Ségolène Royal, quelque chose de plus écrit, pour la forme, et plus fourni, pour le fond.

    Il doit bien y avoir quelque talent "désireux d'avenir" au sud.

    Posté par claudiogène, 19 avril 2006 à 15:36
  • sans méchanceté ?

    Sans méchanceté, en êtes-vous sûr cher Claudiogène ?

    L'article sur Chevènement est parfaitement clair, et nous apporte une nouvelle fort intéressante...

    Mais aussi fort désolante...

    Je ne vois pas en quoi la forme de cet article est critiquable, personnellement j'ai tout compris du 1er coup.

    J'ai compris notamment que JP Chevènement, non content d'avoir contribué à la ruine du TCE (au fait, le plan B, où est-il ?), va maintenant tout faire pour qu'à nouveau, la gauche soit absente du 2nd tour...

    Désespérant... un peu comme votre commentaire.

    Olivier

    Posté par Olivier, 19 avril 2006 à 16:51
  • Et maintenant TAPIE !

    Bernard Tapie vient de faire une déclaration pro-ségolène...

    Horreur, malheur.

    Je suppose que c'est par pur opportunisme... en tout un soutien comme celui-là, j'aurais préféré qu'il ne se manifeste pas.

    Posté par Olivier, 19 avril 2006 à 16:59
  • Pôvre MDC...

    Vous avez - dit : MDC ? C ' est quoi " MDC " ??
    Ah , oui , Mouvement Des Citoyens ? Combien de légions ? Seuls nos grands - parents s ' en souviennent ...
    Le pôvre Chevennement est vraiment un homme vivant une autre planète ...
    Est - ce vraiment un exemple pour la classe politique ?
    Croyez - vous qu ' il pourra obtenir 500 signatures ?
    Doit - il démissionner ou fermer sa gue .... ?

    Posté par chris., 19 avril 2006 à 17:21
  • Toujours sans méchanceté

    Ne soyez pas si agressif Olivier.
    Vous trouvez mon commentaire "désespérant", c'est votre droit.

    Si vous m'aviez bien lu, vous auriez constaté que mes remarques ne concernaient pas la clarté de l'article, mais bien, et je persiste, sans perfidie, le niveau de l'analyse politique et la qualité de l'écrit.

    Consistance, écrivais-je ; qualité, ajouté-je.

    Posté par claudiogène, 19 avril 2006 à 17:22
  • Et maintenant Vauzelle !

    Eh oui ! c'est au tour de Michel VAUZELLE d'annoncer son soutien.

    La région PACA se place sur la Voie ROYAL, réjouissons-nous.

    Posté par Olivier, 19 avril 2006 à 19:16
  • Pauvre P.S.

    Je trouve l'article de Claudioeugène pitoyable. La même recherche d'un bouc émissaire, plutôt que d'admettre les insuffisances et même les trahisons du socialisme par le P.S. On ne pardonne toujours pas à Chevénement d'avoir fait parfois figure d'un vrai Homme d'Etat et surtout de leur avoir fait peur!

    Posté par Anne-Marie, 20 avril 2006 à 09:08
  • Méprise

    Mais, qu'ai-je à voir dans cette histoire, Anne-Marie ?
    Je ne suis pas l'auteur de l'article. Je ne suis qu'un intervenant, comme vous, et de plus, cette fois-ci, plutôt critique. Et, je ne m'étais pas mêlé d'appréciation sur le contenu, mais, seulement sur la qualité d'écriture et d'analyse.

    Quant à Chevènement, j'ai toujours BEAUCOUP apprécié l'homme politique et suis souvent en accord avec lui, surtout lorsqu'il ose, ce que peu font, dire des vérités. Mais, je suis à mille lieues de sa vision de l'Europe. C'est comme ça.

    Je ne l'ai jamais jugé responsable de la défaite de la Gauche en 2002, puisque des différences notables existaient avec le programme de Jospin, il s'est présenté et c'est normal.

    Pour moi, la responsable, hormis Jospin, bien sûr, c'est Taubira. Quand les nuances avec le PS sont si peu sensibles, on ne prend pas ce risque électoral.

    Alors, chère Anne-Marie, sans vouloir paraître trop vieille-France, vos excuses m'iraient droit au coeur.

    Posté par claudiogène, 20 avril 2006 à 09:33
  • avançons

    je pense que chacun d'entre vous ce trompe de combat, le notre n'est il pas de ce rassembler et d'avancer ensemble?
    les guerriers, rangez vos armes et gardez votre souffle notre souhait est de soutenir le ou la candidate que nos militants auront choisi et de travailler sur un vrai projet socialiste.
    vos querelles ne font que la joie des autres
    allez reveillez vous!!!!!!

    Posté par macha.06, 20 avril 2006 à 18:40
  • Restons logiques

    La majorité des socialistes ayant opté pour le NON comment pourrait-elle subitement se rallier à une candidature ayant soutenu le OUI ?

    Posté par Impertinent, 21 avril 2006 à 11:39
  • Erreur

    Cher "Impertinent", la majorité des socialistes a opté pour le OUI, ne vous en déplaise !

    La question est plutôt : comment FABIUS, qui a craché sur le vote des militants en mai 2005, ose-t-il soumettre sa candidature à ces mêmes militants ?

    Posté par Olivier, 21 avril 2006 à 16:33
  • Différence ou ...

    ...un peu d ' histoire ..
    Les " Grands Electeurs " socialistes ont voté " Oui " à l ' automne 2004 mais les électeurs sans grade ont , eux , voté " NON " le 29 mai 2005 !
    Il est grand temps d ' oublier cette période et de se rassembler . Mais ce n ' était pas la morale du congrès Du Mans ? Il ne faut pas en faire une farce ...

    Posté par chris., 21 avril 2006 à 21:28
  • les mêmes maux...

    J'observe depuis quelques temps le "phénomène" Ségolène. Phénomène oui car elle apporte une certaine fraîcheur et une certaine nouveauté ce qui est fort habile de sa part car elle grenouille dans le milieu politique depuis des années. Ce n'est pas une critique loin de là car il faut de l'expérience pour pouvoir occuper les plus hautes fonctions à commencer par la Présidence d'une Région. Le fait que pour l'instant elle n'annonce rien de très concret dans son programme ne me gêne pas non plus car nous sommes encore loin du lancement de la campagne officielle et surtout le programme est collectif et en train d'être construit. Il y a par contre des choses qui me gênent un peu plus : le fait qu'elle est comme "coach" quelqu'un comme Patrick Mennucci est en terme de "nouveauté" et de "rénovation" assez troublant car ses motivations et son parcours sont assez chaotiques (il est attiré par les photos et les caméras comme l'abeille sur la confiture). Le fait que F Hollande annonce que la question de la cnadidature de Ségolène sera d'abord débattue en couple ma choque également car ce sont des considérations personnelles qui prennent le pas. Le fait que Ségolène danse avec Djamel sur C + est pour moi le comble du ridicuel mais heureusement il ne tue pas. Enfin, les lignes que j'ai lues sur Chevènement et Fabius par Olivier me désolent car "l'image" de Ségolène de rassembleuse et au dessus des questions de personnes (ce que je ne peux que souhaiter) en prend sérieusement un coup. Est-ce la rançon du succès ou bien est le retour au vieux maux du PS de continuelle division? Ce crains que ce ne soit la deuxième hypothèse. Il ya aussi quelque chose dans le commentaire d'Olivier qui me choque un peu. Il affirme, et c'est vrai, que le référendum interne du PS a permis au "oui" de l'emporter pour le vote dur le TCE. Certes, mais quel est le résultat du "vrai" référendum du 29 mai 2005? Là la gauche a un vrai travail à faire d'analyse et de propositions envers son électorat "naturel" sans quoi, ce sera (encore une fois) une campagne de l'image où peut être Ségolène s'en sortira très bien mais où le fossé entre les dirigeants et l'électorat sera encore plus important...

    Posté par andré louis, 24 avril 2006 à 08:46
  • Cher andré

    Pour abonder un peu dans votre sens, cher andré, je répète ici que, selon moi, le PS, sous prétexte qu'il est un parti politique, oublie que les élections sont faites par les électeurs et pas par les seuls militants.
    Les électeurs étant plus nombreux que les militants, ce sont eux qui doivent être séduits.

    Un militant est, par définition, quelqu'un qui est dans un combat pour défendre des idées qu'il souhaite voir mises en application. C'est louable, mais, le problème, c'est qu'il n'imagine pas qu'on puisse fonctionner autrement tout en ayant des ambitions pour une cause, et, de ce fait, se croit plus légitime qu'un sympathisant ou un électeur.

    Tout ça pour dire que la candidature Ségolène Royal semble répondre aux aspirations de nombreux électeurs et je m'en réjouis. Mais, je crains que les encartés socialistes ne lui barrent la route par un sectarisme militant, excusez le pléonasme, légendaire.
    Que l'avenir fasse que je me trompe.

    Posté par claudiogène, 24 avril 2006 à 10:05
  • re-erreur

    Cher Olivier, vous pouvez toujours re-écrire l'histoire, cela ne changera pas la réalité du NON majoritaire !

    Posté par IMPERTINENT, 24 avril 2006 à 21:32
  • PFFFFFFFF

    casse toi claudiogène tu nous pourri le site !

    Posté par tout le monde, 24 avril 2006 à 22:00
  • incompréhensible

    Cher "tout le monde", je ne comprends rien à cette attaque virulente et grossière.

    Un blog est bien un échange d'idées, non ?!
    Je n'ai fait que donner une opinion, comme tout un chacun.
    Si celle-ci fait débat, constructif, si possible, tant mieux.
    De plus, si vous me lisiez bien, vous verriez que je suis plutôt un partisan de Ségolène Royal.

    Alors, soit vous vous méprenez, soit une telle incohérence me dépasse.

    Je serais heureux de lire vos explications, cher "tout le monde"

    Posté par claudiogène, 24 avril 2006 à 22:23

Poster un commentaire