LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

25 avril 2006

Encore un sondage gagnant !

CSA-Le Parisien : Ségolène Royal battrait Nicolas Sarkozy au second tour

Un sondage CSA pour "Le Parisien", "Aujourd'hui en France" et "i-Télé" publié le 24 avril, donne Ségolène Royal victorieuse d'un duel contre Nicolas Sarkozy: la députée socialiste battrait le président de l'UMP au second tour de l'élection présidentielle avec 53% des voix, contre 47% à son adversaire de droite.

Ségolène Royal ferait jeu égal avec Nicolas Sarkozy au premier tour de la présidentielle, avec 31% des voix chacun.
Ils devanceraient Jean-Marie Le Pen (14%), tandis qu'aucun autre candidat ne dépasserait 5% des voix.
Jeudi, un autre sondage TNS-Sofres donnait déjà la victoire au second tour de la présidentielle à Ségolène Royal avec 51% des voix, contre 49% à Nicolas Sarkozy.

Le sondage CSA rendu public dimanche a été réalisé par téléphone les 18 et 19 avril auprès d'un échantillon national représentatif de 878 personnes inscrites sur les listes électorales, constitué d'après la méthode des quotas.

Posté par lamouche 06 à 10:30 - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    sondages et nuages

    attention aux sondages ! le tout dernier serait plutôt- de justessse - sarko +
    et le grain arrive .....
    143 rebelles" face
    à Ségolène Royal

    NOUVELOBS.COM | 26.04.06 | 14:40

    PS. Regroupées au sein d'une association baptisée "les 143 rebelles", des femmes dénoncent la "pipolisation" dont bénéficie Ségolène Royal.



    Ségolène Royal (Sipa)

    U n groupe de femmes du Parti socialiste, regroupées au sein d'une association baptisée "les 143 rebelles", a fait part mardi 25 avril de leur "ras-le-bol" vis-à-vis de la "pipolisation" dont bénéficie Ségolène Royal.
    Le PS doit être "le lieu où s'incarnera la réalisation des principes républicains de liberté et d'égalité", estime la déclaration fondatrice de l'association, signée par Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, Michèle Sabban, vice-présidente de la région Ile-de-France, et Annick Lepetit, secrétaire nationale et député de Paris.

    Le "respect des règles"

    Les "143 rebelles" entendent "faire bouger en profondeur le parti" et "rénover les pratiques", notamment concernant la parité. Mais pour l'instant, ce qui semble le plus les préoccuper, c'est de s'assurer du "respect des règles" concernant la désignation du candidat socialiste à l'élection présidentielle.
    En effet, l'association s'inquiète de la focalisation des médias sur Ségolène Royal et craint que les sondages ne remplacent le vote des militant. Les "rebelles" s'insurgent notamment sur la prise de position du porte-parole du parti, Julien Dray, en faveur de la compagne de François Hollande.
    Elles rappellent que Vincent Peillon avait démissionné de son poste de porte-parole en janvier 2003, avant le congrès de Dijon, quand il a voulu "participer pleinement au débat" avec le courant qu'il venait de co-créer.

    petits nuages qui annoncent un temps d'orage ....

    revers

    Posté par revers, 26 avril 2006 à 15:57
  • 143/323

    non , ce n'est pas un succédané du 49.3

    Roudy dénonce celles
    qui "se disent rebelles"

    NOUVELOBS.COM | 27.04.06 | 14:52

    L'ancienne ministre a publié jeudi une lettre ouverte défendant la candidature de Ségolène Royal, contre les "143 rebelles" du PS.



    Yvette Roudy (Sipa)

    L 'ancienne ministre PS des droits des femmes, Yvette Roudy, a réagi jeudi 27 avril aux femmes socialistes qui "se disent rebelles". Elle a fustigé les 143 femmes du PS qui dénonce "la pipolisation" de Ségolène Royal, dont la démarche consiste, selon elle, à "saboter ce qui pourrait être une première dans notre histoire", à savoir la candidature de Ségolène Royal à la présidentielle.
    Yvette Roudy, figure historique du féminisme de gauche, s'est exprimé ainsi dans une lettre ouverte "à celles qui se disent rebelles". Elle s'en est particulièrement pris à Michèle Sabban, vice-présidente de la région Ile-de-France, Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, et Annick Lepetit, secrétaire nationale du PS et députée.

    "Faire obstacle à la candidature légitime d'une femme de gauche

    Clin d'oeil au manifeste des "343 salopes" défendant en 1971 l'avortement, ces trois élues ont lancé cette semaine le mouvement des "143 rebelles" pour défendre la parité mais aussi la démocratie militante, qu'elles estiment bafouée par la "pipolisation" de la politique.



    "En déclarant publiquement qu'elles s'étaient fait avorter, les 343 prenaient le risque de choquer, se mettaient dans l'illégalité, s'exposaient à des poursuites", rappelle l'ancienne ministre qui faisait d'ailleurs partie des signataires du manifeste.
    "Votre démarche à vous, accuse Yvette Roudy, consiste pour l'essentiel à faire obstacle à la candidature légitime d'une femme de gauche féministe à l'élection présidentielle. A saboter ce qui pourrait être une première dans notre histoire".
    Pour elle, "chercher à rapprocher ces situations est non seulement présomptueux, indécent, mais c'est aussi insultant à l'égard des 343, qui elles ont pris des risques réels pour une vraie grande cause".

    commentaire
    153/343
    on n'a pas osé reprendre cette analogie , tant elle paraissait evidente
    y roudy l'a fait
    la parité est une chose merveilleuse
    au moins quand elle se demarque du machisme ....
    alors petites rancoeurs contre projet même révé ?
    on ne sait
    alors ne reste -t'il qu'un seul projet :
    acheter steam , la machine à laver prete pour le repassage
    sans lynchage ?
    cher payé une querelle dérisoire ......

    Posté par revers, 27 avril 2006 à 17:50
  • Ca suffit !

    Revers, t'es découvert ! Toi c'est sûr t'es un mec pour avoir des raisonnements aussi près de l'idéal de la ménagère. Mais ça suffit pas un peu à gauche de vous voir aussi nuls, aussi peu enclins à réfléchir à la qualité des gens plutôt qu'à leur genre !
    Ca c'est sûr avec des hommes d'un niveau intellectuel aussi bas, le PS a du souci à se faire pour 2007.

    Posté par dégoûtée, 27 avril 2006 à 22:32
  • des gouts et des machines

    je ne raisonne pas , je cite ! et je suis plus près d'y roudy que des 143 que je n'ai pas la malveillance de soupconner d'etre des missiles teleguidées par des elephants ou des elephantines ......
    maintenant ,que je prenne la metaphore d'une (nouvelle ) machine à laver plutot que celle de basse cuisine (electorale bien sûr ) c'est un peu plus clean et montre peut etre que je sais au moins me servir de tels engins menagers ......
    sans degout

    Posté par revers, 28 avril 2006 à 10:22
  • niveau intellectuel

    Chère dégoûtée,
    quel que soit les propos de "revers" je vous propose d'essayer d'atteindre son niveau d'écriture, de détachement et d'intelligence, plutôt, que d'interpeller, selon moi, de façon primaire et agressive et, se surcroît, un tutoiement déplacé.

    Vous jugez le niveau intellectuel de revers. Je ne connais pas ce monsieur (si c'est un monsieur) mais, j'ai toujours plaisir à lire ses posts, qui, souvent sont opportuns, justes, sérieux et non sans humour entre les lignes ; secondaire, quoi ; intellectuels vraiment.
    Prenons-en de la graine.

    Je répète ici que si la candidature de Ségolène Royal nous intéresse, nous devons nous attacher, avec sagesse et sérieux, à la crédibiliser par un soutien de qualité : par exemple, en intervenant ici en critiques objectifs aux propos mesurés.

    Cette candidate a besoin de soutiens solides, pas de groupies, de midinettes et de fan club.

    Posté par claudiogène, 28 avril 2006 à 11:27
  • toujours le même commentaire !

    Mon brave,
    Je vois que quel que soit votre interlocuteur, votre commentaire demeure inchangé ! Consternant de monotonie et jamais une idée développée.
    Merci du compliment que vous m'adressez par ailleurs en me traitant de midinette, moi qui soutiens une candidate qui a l'âge d'être ma fille. En commençant très jeune on aurait même pu prétendre à deux générations entre nous, alors, voyez, jeune homme vos propos sont très déplacés.
    Mais ce qu'il y a de bien avec vous, c'est qu'on n'est jamais surpris. Depuis l'ouverture de ce blog, un jour sur deux les mêmes phrases, toujours aussi méprisantes et peu constructives. Gare, même à mon âge on va finir par se lasser.

    Posté par Dégoûtée, 28 avril 2006 à 14:30
  • toujours la même antienne !

    Faites donc honneur à notre génération chère dégoûtée, en changeant de ton.
    Puisque vous êtes ce que vous dites, comment ne voyez-vous pas que le post que vous avez intitulé "ça suffit" est d'une agressivité injustifiée à l'encontre de "revers" ?
    Il y a bien longtemps que je sais que la sagesse et la tempérance ne viennent pas toujours avec l'âge. Mais, éternel optimiste, je ne suis toujours pas "dégoûté" de l'espèce humaine et je crois encore que les esprits, tous les esprits, peuvent s'éveiller à la sérénité et à l'humanisme.

    Vous prétendez que mes commentaires sont méprisants et vous éructez de "mon brave" et d'un "jeune homme" très explicite.


    Je persiste et signe : c'est de soutiens de qualité dont Ségolène Royal a besoin. Et, nous aussi, chère collègue.

    Posté par claudiogène, 28 avril 2006 à 15:52
  • claudio tu nous fatigues

    claudio tu nous fatigues ...

    Posté par doume, 29 avril 2006 à 18:28
  • de mal en pis...

    Mais, pourquoi cette intolérance ?
    C'est indigne de la Gauche.

    J'avoue mon incompréhension absolue face à de telles attaques, de plus, axées sur la personne plutôt que sur les comportements.
    J'ai l'impression de me retrouver dans le blog d'une droite dure.

    Si, comme moi, vous souhaitez mettre en avant les valeurs d'humanisme et de fraternité de la Gauche, cessez donc cette agressivité destructrice.
    Où va-t-elle nous mener ?

    Je suis très sérieux. Ces invectives dépassent toute raison.
    Relisez tous mes propos. Aucun n'est agressif.
    Je pense que nous, et Ségolène Royal, pouvons avoir l'ambition d'une meilleure qualité d'échanges qui serviraient tout le monde.

    Posté par claudiogène, 29 avril 2006 à 18:45
  • SR clot la polemique

    je suis desolé - absence aidant - d'avoir laissé claudiogène seul devant la pensée SMS etsurtout la lie de l'imprecation sans argumentation qui est en fait le lit du vote extrème
    mais SR - qui n'ignore rien des 123 , des 323 et du reste - donne une petite leçon que toute cellule de reflexion- y compris dans les AM et en PACA -devrait méditer et que Liberation résume ce jour

    http://www.liberation.fr/page.php?Article=378895

    et claudiogène - sans doute un peu naÏf sur la qualité des echanges express -se rappelera - t- il ainsi peut etre que le Net n'est après tout qu'un tuyau
    qu'il convient surtout de ne pas trop agiter .....

    Posté par revers, 02 mai 2006 à 17:16
  • JE VOUS AI COMPRIS !

    Chers amis,

    Pour le bien etre de tous, mais également pour Ségolène Royal, notre candidate (il ne faut pas oublier qu'elle est aussi la mienne), afin qu'elle accede aux présidentielles, j'ai longuement réfléchi, et j'en suis arrivé à la conclusion suivante : Il est grand temps pour moi de me retirer du blog.
    Je me suis enfin rendu compte que mes commentaires n'avaient aucun intérêt.

    Je vous quitte.

    Bonne continuation a tous, midinettes, groupies, fan-club et autres ...

    Posté par claudiogène, 04 mai 2006 à 20:59
  • Je n'y comprends rien.

    L'absurdité n'a pas de limites.
    Le post ci-dessus a été posté par quelqu'un d'autre que Claudiogène.
    Toujours aussi naïf, je ne comprends rien à cette malhonnêteté intellectuelle et à ces gamineries.
    Et, ça se prétend soutien de quelqu'un(e) censé(e) pouvoir diriger notre pays.
    Quel jeu ridicule !
    Y a-t-il quelqu'un qui "dirige" ce blog et capable d'y mettre un peu d'ordre ?

    Posté par claudiogène, 04 mai 2006 à 21:12
  • usurpation d'identité

    trouvé sur le net

    La question de l'usurpation d'identité...
    Par Lefebvre Alain à 10:45 Réseaux sociaux pour professionnels Fil rss

    Les réseaux sociaux sont confrontés à de nombreux défis. Entre autres, la question de la véracité des profils de leurs bases de données.( .... ) En clair, l'usurpation d'identité !

    Dans ce domaine sensible, quelques précisions s'imposent (un peu arides mais nécessaires) de la part de notre avocat, Maitre Olivier Sanviti :

    L'usurpation d'identité n'est pas en délit pénal en elle même, sauf cas très particuliers (fausse identité dans un acte authentique, faux nom pour obtenir un extrait de casier judiciaire...).

    L'usurpation d'identité devient un délit pénal dès l'instant où "le fait de prendre le nom d'un tiers a été réalisé dans des circonstances qui ont déterminé ou auraient pu déterminer contre celui-ci des poursuites pénales" (article 434-23 du Code pénal - 5 ans de prison et 75.000 euros d'amende).

    Le problème est que le fait de "prendre le nom d'un tiers" ne peut être assimilé à la prise d'une adresse IP ou d'une adresse e-mail (en droit pénal on se doit d'appliquer le principe de stricte interprétation de la loi pénale).

    Il est à noter que l'année dernière, le sénateur Michel Dreyfus-Schmidt a déposé une proposition de loi "tendant à la pénalisation de l'usurpation d'identité numérique sur les réseaux informatiques". L'objectif du texte est d'insérer une nouvelle infraction pénale complémentaire de celles existantes tendant à protéger les personnes, physiques ou morales, publiques ou privées, de toute usurpation de leur "identité numérique". En pratique, le sénateur propose d'introduire un nouvel article (323- dans le Code pénal rédigé comme il suit : "Est puni d’une année d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende, le fait d'usurper sur tout réseau informatique de communication l'identité d'un particulier, d'une entreprise ou d’une autorité publique".
    A ma connaissance, cette loi n'a pas encore été votée par le Parlement.

    Pour palier ce manque, on peut néanmoins invoquer, au plan pénal, avec plus ou moins de réussite, les délits suivants : l'escroquerie (art. 313-1 du Code pénal, si remise de fonds ou fourniture d'un service) ; le faux (art 441-1 du Code pénal, càd toute altération frauduleuse de la vérité de nature à causer un préjudice) ; la diffamation publique (art 29 de la loi sur la presse du 29 juillet 1881).

    Il reste toujours la voie civile et l'article 1382 du Code civil ("tout fait de l'homme qui cause un préjudice..."). Certains auteurs de droit, en s'appuyant sur un ancien jugement du TGI de Marseille (9 février 1965 D. 1965 270), ont démontré que le nom serait l'objet d'un droit de propriété au sens de l'article 544 du Code civil et qu'en conséquence, sa simple atteinte, même sans faute, pourrait permettre d'ester en justice.

    En conclusion, c'est un domaine encore assez incertain en droit français du fait d'une jurisprudence quasi inéxistante et d'une absence de texte spécifique à l'identité numérique.
    - fin de citation -
    on voit donc que ce sujet - qui nous eloigne fort loin de SR- n'est pas aussi anodin que cela
    en pratique dans ce type de figure - qui s'etends de façon preoccupante pour certains sites ou blogs :
    - demander au gerant du blog de retiter l'article incriminé
    - demander au même l'adresse IP de l'usurpateur :
    le gerant se chargeant en general d'enlever l'usurpateur de la mail list , si la chose est avérée .
    ceci suffit en general- hors sites professionnels tels banques - pour arreter la dissémination de ce genre de mauvaise plaisanterie
    mais 'il ya sûrement un avocat, magistrat etc sur blog pour confirmer ou infirmer ...

    Posté par revers, 05 mai 2006 à 17:13
  • Chers Revers, Claudiogène, et ???

    Que nous soyons d'accord ou pas, l'intérêt du blog est d'échanger... Certes la plaisanterie n'est pas d'un goût très sûr. Cependant, j'ai pour principe d'éviter de donner matière à polémique face à ce type de commentaires. Ce qui me déçoit par dessus tout, c'est que le débat, comme vous l'indiquez fort à propos, Cher revers, s'éloigne considérablement de notre centre d'intérêt. Certains de façon récurrente, prétendent qu'il y a peu de "fond" sur ce blog, je suis navrée que ce blog ne soit pas à leur goût, mais c'est le principe des débats, et nous sommes ouverts à certaines critiques lorsqu'elles sont constructives. C'est d'ailleurs dans cet esprit que nous n'utilisons pas la "modération des commentaires", contrairement à d'autres blogs, particulièrement aseptisés... Mais je constate que les articles que nous diffusons, et qui me semblent beaucoup plus intéressants que ces échanges stériles, semblent susciter moins d'intérêt que les échanges puérils ... il serait pourtant plus constructif d'élever le niveau des débats et cela honorerait les auteurs... revenons donc à des échanges plus cordiaux et élégants et soyons constructifs dans notre démarche et notre engagement pour soutenir la candidature de S. ROYAL.

    Posté par segoleneausud, 05 mai 2006 à 18:56

Poster un commentaire