LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

27 avril 2006

Plaidoyer en faveur de la régionalisation

060426185342.ypdbq1300_le_president_de_la_commission_europeenne_jose_manub

Mercredi 26 avril, 12 Présidents de Région(dont Ségolène Royal,Michel Vauzelle Président de la Région Paca,Alain Rousset Président de la Région Aquitaine et de l'ARF....) et 5 vice présidents ont rencontré à Bruxelles José manuel Barroso, Président de la Commission européenne,sur la délicate question de la gestion des fonds européens.En effet,la France ne peut pas rester le seul pays de l'Union européenne où l'Etat gère directement les fonds européens.La gestion par les Régions des 12,7 milliards de fonds européens apporterait selon Ségolène Royal "rapidité,efficacité et responsabilité politique" alors qu'aujourd'hui ils "deviennent une variable d'ajustement pour les politiques territoriales de l'Etat".

Au-delà de cette question , Ségolène Royal a énoncé plusieurs arguments,annonciateurs peut-être de ce qui pourrait figurer dans son futur programme..., en faveur de la régionalisation.

Ainsi pour Ségolène Royal, "au-delà des clivages politiques,la vraie réforme de l'Etat c'est de renforcer la régionalisation,aller jusqu'au bout de la décentralisation,faire confiance aux gens qui se battent sur le terrain.pour créer plus rapidement des emplois,il faut libérer des énergies dans les régions.Les citoyens verront concrètement les actions qui sont faites et pourront demander des comptes pour la bonne utilisation des fonds publics. Si on fait confiance aux régions,on aura une France qui avance".

Dans ce contexte, 7 Présidents socialistes de régions sur les 20 à la tête d'exécutifs régionaux :

-Jacques Auxiette,Pays de la Loire;

- Michel Sapin,Centre;

-Jean-Jacques Queyranne,Rhône-Alpes;

-Jean-Yves Le Drian,Bretagne;

-François Patriat,Bourgogne;

-Jean-Pierre Masseret,Lorraine;

Jean-Paul Denanot,Limousin

ont annoncé qu'ils créaient un forum sur le site national de Ségolène Royal www.desirsdavenir.org pour "réfléchir à une réforme de la décentralisation" d'ici à 2007.L'objectif étant "d'apporter des réponses concrètes et pragmatiques pour pouvoir être efficace dès les premières semaines du prochain quinquennat".

Nul doute que ,face au "fait régional" qui s'impose de plus en plus et eu égard à son expérience à la tête d'un exécutif régional,Ségolène Royal fera de la réflexion sur "l'acte 3 de la Décentralisation" un axe fort de sa campagne et une de ses premières réformes à la tête de l'Etat.

Posté par cramelly à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire