LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

05 mai 2006

Marc ORSATTI rejoint le Comité de soutien DA 06

mon_beau_p_re_1_

                           Marc ORSATTI, Président des Elus Socialistes et Républicains des Alpes-Maritimes, Conseiller Municipal de  St Laurent du Var soutient Ségolène ROYAL

Ségolène  ROYAL incarne une  volonté de modernisme et de  cohésion sociale,  un désir de  retrouver une morale et une éthique en politique.

Elle est la candidate du renouveau politique que la Gaucheattend depuis 2002.

Sa candidature est une chance pour le Parti Socialiste. Elle représente mieux que quiconque  le renouvellement de la classe politique, que les Français nous demandent.

Grâce à sa proximité, son écoute et sa  réflexion, la notion de démocratie participative prend tout son sens avec elle.

Elle n'impose pas sans consulter au  préalable, Ségolène Royal initie des projets qu'elle veut voir porter par les citoyens et dont l'adhésion doit être la plus large possible.

Femme de conviction, de rigueur et d'action elle suscite un réel espoir pour l'avenir de notre pays.

Elle a la volonté de relever le défi pour une France plus forte plus juste et plus solidaire, pour répondre à une attente des jeunes, des salariés, des retraités, et du secteur de l'innovation économique.

Depuis 2002, nous subissons une  politique de  régression sociale,  la plus libérale depuis la Libération, qui sape les fondements mêmes de notre socle républicain. Nous constatons la faillite de l'Etat incarnée par  CHIRAC, RAFFARIN, DE VILLEPIN  et SARKOZY.

Nous avons besoin d'un sursaut républicain incarné par Ségolène ROYAL, qui seule peut rassembler toute la Gauche, et au-delà, les démocrates et les républicains, les hommes et les femmes de progrès, qui refusent le  démantèlement de nos services publics et du code du travail, la disparition de notre  système de protection sociale et la précarisation de notre société.

Elle doit offrir à nos concitoyens les réformes de notre société, qu"ils réclament, et apporter à la France plus de cohésion sociale.

Pour conclure Ségolène ROYAL incarne un réel espoir pour les français, elle représente la Présidente de la République qu'ils attendent.

Je m’engage résolument à ses côtés et je soutiens sans réserve sa candidature.

                                                                                     Marc  ORSATTI

Posté par segoleneausud à 14:56 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Bravo

    Bravo, Marc Orsatti!
    J'apprécie TOUS les termes de votre message: il condense en quelques lignes tout ce que j'avais envie d'exprimer , pour faire comprendre que Ségolène Royale est aujourd'hui la personne la plus crédible pour réveiller un PS un peu arthrosique, sans doute embarrassé par l'affluence des nouvelles adhésions qui se sont faites pour appuyer la candidature de Ségolène Royal! Encore bravo, et merci!

    Posté par Jocelyne, 05 mai 2006 à 22:08
  • Morale et éthique en politique

    Lu dans le Nouvel Obs n° 02228
    - Si elle (Ségolène Royal) est choisie, la direction du PS explosera…
    - [Quand elle dit] "Vos idées sont les miennes", c'est du populisme…
    Jean Glavany membre du PS, auteur de ces deux formules, dénonce en outre "une personne en rupture idéologique, comportementale et politique avec la culture du parti (dommage qu'il ait oublié de préciser en quoi: ça pourrait intéresser un grand nombre d'adhérents, ainsi que les nouveaux adhérents au PS!).

    Lu dans Courrier International n° 808
    - "Fabius, DSK, Lang pensaient s'affronter entre hommes, à la loyale, pour l'investiture socialiste. Ils s'affronteront surtout à la Royal. Les premiers coups laissent présager que ce sera sans élégance."

    Lu dans "le monde" 02.05.06
    Pour qui chercherait la différence entre des adversaires et des ennemis, la réponse est simple. Les premiers sont opposés dans un conflit ou une compétition. Les seconds sont tenus par un lien de détestation et cherchent à se nuire. Disons, pour illustrer le propos, que Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal sont adversaires. Villepin et Sarkozy sont en revanche ennemis, comme le sont potentiellement tous les candidats socialistes à l'investiture (François Hollande excepté) avec Ségolène Royal. On y voit drôlement plus clair, non ? (ÉRIC FOTTORINO)



    Les commentaires qui me viennent après la lecture de ces quelques extraits de la presse:

    Voici donc maintenant, qu'après avoir tenté il y a quelques mois de renvoyer Ségolène Royal à ses foyers par des petites phrases anodines ("qui gardera les enfants"… "François, tu devrais mieux la tenir"), de grands personnages lâchent en public de choses qui devraient se régler en débat interne!
    Passons aux choses sérieuses… Et même sacrément sérieuses: dire que je risque de contribuer à "faire exploser le PS" : en effet, j'y ai pris ma carte, ainsi que beaucoup de nouveaux adhérents du PS, pour soutenir l'investiture de Mme Royal pour les élections 2007!!!
    Faut il en conclure que tous ces nouveaux socialistes seraient des "empêcheurs de tourner en rond"?

    Mes doutes s'accentuent quand je vois les extravagances auxquelles se livrent quelques grands personnages du Parti Socialiste contre Mme Royal.

    J'en viens donc à me poser 2 questions (au moins):
    - le PS se résume-t-il à Fabius, DSK, Lang, ou même Glavany ou encore Delanoë! (J'ose à peine évoquer Jospin qui ne me semble pas s'être posé comme candidat mais à qui quelques uns voudraient faire enfiler le costume de ZORRO cf Allègre dans le N.O. n°02228 p. 66)
    - Pour l'action ou la méthode de Ségolène Royal, s'agit-il vraiment de "rupture" (le mot suggère que l'on ne tient plus compte des avancées qui ont précédé), ou bien de "renouveau" des pratiques et des comportements, de la culture, de la politique (manière de "gérer la Cité") du PS, c'est-à-dire d'AJUSTEMENT AUX REALITES ACTUELLES.

    A part ces considérations (qui, pour moi, restent "du vent" tant qu'elles ne s'appuient pas sur les données concrètes de ce qui se fait, ou a déjà été accompli pour FAIRE LA PREUVE des principes que le/la candidat/e) évoque) comment se faire une idée précise, fondée sur du concret, à partir de laquelle on pourrait envisager de faire un choix, le moins arbitraire possible…: voyons donc ce qui se passe dans sa région Poitou Charentes. Facile: http://www.cr-poitou-charentes.fr/fr/index.dml (laboratoire d'une France de demain?)


    Après ces quelques remarques, et comme "la bêtise c'est de conclure" disait Flaubert, un peu de politic fiction à propos d'investiture par le PS et des suites peut-être envisageables? Ci dessous (2 caricatures de) scénario :

    1. Ségolène Royal continue de sauver le Parti de la désaffection des adhérents, puis un matou (investi par le PS pour 2007 car il y en a qui en ont marre du terrorisme, et qui ne voudraient pas qu'on fasse "exploser le PS"!) mange les marrons sortis du feu, et partagera un peu avec d'autres pour se ménager des alliances. Madame Royal est renvoyée à ses foyers.

    Suite du scénario : déception d'une partie importante du "peuple" de France qui en a assez des compromis, des arrivismes, et des irresponsabilités de leurs élus, en même temps que leur manière de se servir (grosses voitures de fonction, repas et hôtels 4 étoiles, voyages en jets privés ou 1ère classe, séjours diplomatiques avec une meute de servants.. etc).
    Le PS n'explose pas (ouf!), mais il se réduit soudainement en peau de chagrin (zut, on va tenter d'y remédier) … Pas évident… Alors, de nouveau, on publie dans la presse des articles dénonçant le désintérêt déplorable du Français moyen pour les élections. Et cet évènement marque la fin, pour un long temps, des espérances d'une grande partie de la population en France.

    Conséquence immédiate: "Bonjour Sarko, le parti qui se prétend socialiste et démocratique, c'est du vent; tu peux disposer des clés de la cité. "Fay ce que veux"…Nous on est dégoûtés…

    2. Ségolène continue de tirer les marrons du feu, puis elle est investie par le PS.

    Suite du scénario: Elle organise un partage équitable des responsabilités et des tâches entre les participants à l'élaboration et à la mise en œuvre du projet collectif, en sollicitant les plus experts, ceux dont les compétences, l'honnêteté, et le dévouement à la chose publique ne font aucun doute.

    Conséquence: à défaut d'attributs… euh… plus masculins, elle a montré qu'elle avait "des tripes", et de l'endurance (il lui en a fallu et il en faudra encore), en plus de ses idées et de sa méthode, qu'elle met depuis longtemps en pratique.
    Cerise sur le gâteau, nous socialistes (moi depuis peu mais je veux un parti cohérent et solide) montrons alors que nous ne nous laissons pas impressionner par les menaces d'explosion ou les attaques d'un petit groupe de vieux solitaires, et que nous ne laissons pas traiter comme une chiourme enchaînée aux rames et qui n'a pas son mot à dire sur le cap à suivre!!!!

    Posté par Jocelyne, 06 mai 2006 à 14:37
  • Caluire avec Ségolène

    Je suis un simple citoyen de Caluire.
    Notre avenir, celui de nos enfants passe par un combat contre la précarité, le droit au logement, l'éducation et la formation professionnelle, l'emploi, la recherche, la justice et la sécurité.
    Tout cela, nos dirigeants actuels l'ont abandonné. Il y a dans notre pays 8 millions de pauvres, c'est à dire des personnes qui ont moins de 800 euros par mois.
    Le mensonge d'Etat est de retour: fermer les yeux sur l'épidémie de chikungunya à La Réunion, faire croire que le salarié jetable par contrat est une avancée sociale, que les stages d'étudiants non rémunérés ou à 300 euros par mois sont dignes des entreprises françaises, traiter de racaille des populations parce qu'elles vivent dans des cités, ignorer la loi sur le logement social, fermer les yeux sur la canicule qui a fait mourir 15 000 personnes agées,etc.
    Ma ville, symbole de la Résistance, a vu de grands hommes refuser l'oppression et la fatalité. Jean Moulin, André Lassagne, Raymond Aubrac, Bruno Larat, Michel Aubry, les colonels Schwartzenfeld et Lacaze, le docteur Frédéric Dugoujon , dans leur combat pour la Liberté furent arrétés et torturés à la prison Montluc.
    Jean Moulin y a laissé sa vie pour qu'aujourd'hui, nous puissions vivre libres.
    En 2007, l'élection présidentielle va redonner la parole aux français.
    Parmi eux, il y a une femme qui veut se battre pour nous redonner des désirs d'avenir: Ségolène Royal.
    Soutenons Ségolène.
    Aidons là pour l'amener à la Victoire.
    Rejoignez-nous !http://avecsegolene.skyblog.com/

    Posté par joseph, 08 mai 2006 à 10:30
  • Sa candidature est une chance pour le Parti Socialiste. Elle représente mieux que quiconque le renouvellement de la classe politique,
    Nous avons besoin d'un sursaut républicain incarné par Ségolène ROYAL, qui seule peut rassembler toute la Gauche, et au-delà, les démocrates et les républicains, les hommes et les femmes de progrès, qui refusent le démantèlement de nos services publics et d la disparition de notre système de protection sociale et la précarisation de notre société.
    Elle sera la Présidente de la République qu'ils attendent
    Je m’engage résolument à ses côtés et je soutiens sans réserve sa candidature
    M.PIERRE BONNET CONSEILLER MUNICIPAL CARROS

    Posté par pierre914, 01 juin 2006 à 14:20
  • merci marc

    merci Marc, maintenantnous savons qui tu soutiendras esperons que ce soit le but et l'envi de la majorite de notre federation en effet il est grand temps d'apporter aux français le changement qu'ils attendent

    Posté par maimon, 05 juin 2006 à 09:13

Poster un commentaire