LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

28 août 2006

Ségolène Royal ovationnée à La Rochelle

la_rochelle_seg

Pour éviter les sujets qui fâchent, c'est en présidente de Poitou-Charentes qu'elle s'est adressée aux militants.

Par Jean-Dominique MERCHET

LIBERATION.FR : Vendredi 25 août 2006

La Rochelle, envoyé spécial

      

Sous les ovations des militants, Ségolène Royal a ouvert cet après-midi les travaux de l'Université d'été du Parti socialiste à La Rochelle (Charente-maritime). «Je vous parle en tant que présidente de la Région Poitou-Charentes et cela me va bien», a aussitôt prévenu la candidate à l'investiture du PS. Face à l'hostilité déclarée de ses rivaux, Ségolène Royal entend se situer sur un autre terrain : celui des «problèmes des gens» que les «régions socialistes» contribuent à résoudre.

«La politique se fait par la preuve et nous devons rendre des comptes», dit-elle. Pas de grandes envolées lyriques, mais un discours de quelqu'un qui a déjà les mains dans le cambouis de l'action publique. Si elle parle pouvoir d'achat, c'est en évoquant la difficulté qu'ont certaines familles pour «acheter des lunettes aux enfants» et l'aide que la région leur fournit. La démocratie participative ? On passe un film où des lycéens expliquent comment ils décident de l'affectation des crédits pour équiper l'internat d'un ordinateur. La valeur du travail ? «Aux jeunes qui obtiennent leur CAP, nous offrons 1200 euros pour qu'ils puissent passer leur permis de conduire.»

S'appuyant sur le bilan de «la France socialiste des Régions» – dont elle a réuni tous le présidents à la Rochelle – Ségolène Royal ne perd évidemment pas de vue ce qu'elle appelle «l'Etat central» : «C'est quand nous sommes unis que nous réglons les problèmes des gens.» Une manière d'éviter de parler des problèmes internes du PS. Et d'affronter ses rivaux sur leur terrain.

Posté par segoleneausud à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire