LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

31 août 2006

NOUVEL_OBS       peillon

Interview de Vincent Peillon,

Nouvel Observateur

Le Nouvel Observateur. -  Le retour de Jospin bouleverse-t-il, à vos yeux, le paysage de la prochaine présidentielle?

Vincent Peillon.- Non. Dans une de ses premières déclarations, après le 21 avril 2002, Lionel Jospin a dit qu’il voulait être «utile» aux socialistes et à

la gauche. Il

y avait de la grandeur dans ce propos et je ne voudrais pas  qu’il se rapetisse avec le temps. En 2007, la France doit entrer de plein pied dans le 21ème siècle. Une page doit se tourner.

Nouveaux enjeux, nouveaux défis, nouvelles générations : avançons ! Je ne peux pas imaginer que Jospin, tel Chronos, vienne dévorer ses enfants pour ne pas les voir grandir. Ceux qui le poussent vers une troisième candidature à la présidentielle  pensent plus à eux qu’à lui  Que Jospin dise ce qu’il pense, c’est bien la moindre des choses. Qu’il nous fasse profiter de son intelligence, de son expérience, de sa force,

c’est indispensable. Mais l’affront du 21 avril ne sera lavé que s’il aide l’un – ou l’une d’entre nous – à  gagner.

N.O.- Pourquoi ne pas dire tout simplement que vous souhaitez que ce soit Ségolène Royal?

V.Peillon.- Avant Ségolène Royal, je défends depuis longtemps la nécessité d’une nouvelle donne, tant sur le plan politique que social.

Tout cela constitue pour la gauche, un défi qu’elle n’esquivera pas, sauf à courir, en 2007, le risque d’un échec encore plus grave que le précédent.

N.O.- Ségoléne Royal, ce n’est que de l’image, disent ses détracteurs !

V.Peillon. – C’est aveugle et mesquin. Pour autant, qui peut croire qu’un ou une responsable politique, aussi talentueux soit-il, aurait réponse à tout? Elle même s’en défend. Raison de plus pour l’aider.

N.O.- Comment?

V.Peillon.-  Nous avons fondé en 2002 le NPS, qui est le  principal courant de la famille socialiste, le plus récent et, je l’espère, le plus imaginatif. Avec lui,  nous avons opéré des choix essentiels :l’union, coûte que coûte, aux régionales et aux européennes de 2004, ce qui a permis de belles victoires, le non au Traité constitutionnel, mais le respect scrupuleux du vote militant, la réunion avec Henri Emmanuelli, qui est un grand dirigeant politique, puis la  synthèse du Mans et l’élaboration du projet.

A chaque étape, ces choix que j’ai tous proposé ont été débattu, critiqué, contesté, ce qui est normal, et parfois ils nous ont coûté.

Pensez au départ d’Arnaud Montebourg ! Mais avec le recul, je ne vois pas qu’aucun d’entre eux soit désavoué et regretté.

N.O.- Et maintenant ?

V.Peillon.- Dans la clarté et la responsabilité, je  proposerais au NPS, lors de l’université de rentrée que nous tiendrons à Saint Nazaire fin septembre, qu’il prenne position avec force, et sur ses bases idéologiques, pour la candidature de Ségolène Royal.

N.O.- Etes vous sûr de l’emporter ?

V.Peillon.-  Certains de mes amis penchent vers François Hollande,  parce qu’il est premier secrétaire, mais aussi pour son talent. Je comprends leur raisonnement. Il dessine sans doute la voie du seul recours possible.

J’ai dit à François Hollande que si cette situation se produisait, je l’aiderais. Mais je lui ai dit aussi ce que je dis à mes amis, qu’aujourd’hui ce serait une faute lourde, incompréhensible et impardonnable pour nos compatriotes, que de chercher à empêcher Ségolène Royal d’être celle qui conduit notre combat commun.

Propos recueillis par François Bazin

Posté par segoleneausud à 17:07 - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    Retourne à Ré

    "Cette année, il prend le risque de tuer la meilleure chance électorale du PS. « J’ai été une solution pour le Parti socialiste, je n’ai pas l’intention de devenir un problème », disait-il sur France 2 en octobre dernier. Plaisanterie." (Voir l'article suivant)http://www.nouvelobs.com/articles/p2182/a314903.html

    Merci de votre lucidité, Monsieur Askolovitch, et de votre mémoire: vous pointez ici une incohérence grave entre ce que dit et ce que fait L. Jospin mais aussi l'intérêt (caché)qu'il porte à sa personne.

    Posté par Jocelyne, 02 septembre 2006 à 12:01
  • Je vous rappelle, chère Jocelyne, que si, comme vous le souhaitez, Ségolène ROYAL est investie par les militants du parti socialiste...le parti socialiste aura besoin de tous ses militants et cadres pour faire gagner Ségolène ROYAL...alors SVP arrêtez le jeu de massacre!....
    Positivez...expliquez-nous les positions de Ségolène, ses engagements, son interprétation du projet, ses combats...pour l'Europe, la paix au Proche Orient, les relations nord sud, la défense, la démocratie sociale, le développement durable, les banlieues, les enfants et les familles expulsées, les problèmes de société....Son bilan de la situation actuelle... Vous (pas vous seulement bien sûr...) dites à longueur de blogs, d'interventions que beaucoup de personnes stigmatisent Ségolène...1/ Pas tant que çà....2/ Vous n'êtes pas en reste...!

    Posté par nathalie, 02 septembre 2006 à 18:52
  • Le soutien de Arnaud de Montebourg puis celui de Vincent Peillon, deux alliés de poids et symboliques, voilà de très bonnes nouvelles pour la candidature de Ségolène.

    Stéphane.

    Posté par stéphane, 02 septembre 2006 à 23:14
  • Nathalie, les thèmes que vous proposez sont extrêmement intéressants!
    Je ne vous ai pas demandé jusqu'ici de me donner des indications sur la manière dont y répond M Aubry, ou DSK : mais comme j'ai comme eu beau éplucher les journeaux de l'Huma, en passant par Marianne, le Nouvel Obs, et jusqu'à - même - l'Express ou le Figaro, sans rencontrer leurs réponses ou hypothèses d'action, si vous souhaitez vous prêter à l'exercice, merci, cela en intéressera beaucoup je crois!

    Ceci dit, Nathalie, interroger la presse, dans sa diversité - n'est pas un exercice stérile! Vous y auriez trouvé quelques ébauches de hypothèses de réponse, de pistes (certaines controversées) posées par SR, parfois entrecoupés par le récit de petits épisodes moins constructifs.

    Dans l'immédiat, je vous encourage vivement à ouvrir ne serait-ce qu'un oeil, pour consulter les p 4 et 5 du dernier Marianne, puis pour le plaisir, pourquoi pas les pages 40 à 46 du dernier Nouvel Obs où l'article y est plus anecdotique, mais aussi intéressant, en apportant des indications nouvelles.

    Posté par Jocelyne, 03 septembre 2006 à 12:17
  • J'oubliais, Nathalie: à propos de jeu de massacre, qui a commencé? qui a continué? et qui insiste encore?...
    Je vous fais remarquer que jusqu'ici S Royal a gardé, à ce sujet, un silence... loyal!

    Ceci dit j'espère que nous en sommes là à la dernière manifestation de ce jeu de + en + inapproprié, et que ce soufflé immangeable va retomber très, très vite.

    Posté par Jocelyne, 03 septembre 2006 à 12:30
  • Bon sang, Nathalie, encore un oubli

    Pourriez vous, pour que la réalité réponde enfin à vos souhaits - stop au massacre- qui est également le mien et celui de très nombreuses personnes de gauche, faire "quelque chose"?

    Grand mercy, Nathalie

    Posté par Jocelyne, 03 septembre 2006 à 14:44
  • Ma foi si je pouvais

    ...je ferais...
    Je peux tout entendre mais je ne supporte pas les 1/ "qui va garder les gosses" 2/ DSK ne propose rien.
    Pour le 1 pas besoin de m'étendre. Je pense que le principal intéressé le paie aujourd'hui suffisamment cher (çà et d'autres choses). Pour le 2....je vous propose juste un petit exercice....lisez 365 jours de dsk (publié avant le projet), lisez attentivement le projet, lisez le disours de l'Oratoire et la dernière tribune de dsk publiée dans le Monde....reprenez tout le parcourt politique de dsk....et vous reviendrez ensuite, ici, me dire trés objectivement que dsk ne propose rien. Je peux essayer de comprendre beaucoup de choses, les analyser, les assimiler et même parfois laisser mes convictions profondes au bord de la route si je juge que çà pourrait être nécessaire...mais entendre çà...!
    Dites moi alors pourquoi, si DSK ne propose RIEN sur les sujets que j'ai signalés...dites moi pourquoi une grande majorité de ségolinistes le verraient bien en ....premier ministre?.....Amusant comme l'histoire se répète...les rocardiens comprendront, je pense.....
    Quant au jeu de massacre....qui a commencé?...est ce vraiment trés intéressant?...qui continue?...Sarko manifestement, mais aussi Bayrou (et pas autant que vous voulez bien le dire au PS....je pense qu'identifier les adversaires, les vrais, seraient une bonne chose). Dire que DSK ne propose rien est aussi une forme d'aggression.....

    Posté par nathalie, 03 septembre 2006 à 15:29
  • références....

    Pour ce qui est de vous présenter les travaux de "socialisme et démocratie", et "à gauche en Europe"...je vous propose d'aller sur le blog nice avec dsk....Vous trouverez les liens nécessaires sur les différents blog et sites de référence....Vous y trouverez, ainsi, toutes les réflexions de dsk sur les sujets sus mentionnés. Bien à vous.

    Posté par nathalie, 03 septembre 2006 à 15:39
  • et quant à la presse....

    Quand l'express du 24 au 30 août titre:
    Elysée 2007
    C'est parti
    Royal / Sarkosy: les dessous d'un duel....
    On se dit que finalement, nous autres, les militants n'avons plus grand chose à dire...ni même les citoyens...Et on va ensuite me dire que les moyens en matière de communication sont équitables...Les médias ont déjà choisi leurs candidats, ils rêvent d'un duel ROYAL / SARKOSY....Faisons en le constat et avançons...
    Pour ce qui est de Marianne....Sur marianne.fr....le blog de dsk est consulté en moyenne 5000 fois par jour contre 2 700 pour désir d'avenir...amusant ...non?....C'est d'ailleurs, grâce, en partie, à son blog (créé en 2004!..et oui là aussi en avance) que dsk a fait ses propositions pour l'élaboration du projet. Tient tient tient...ne serait-ce pas ce qu'on appelle....la démocratie participative?....

    Posté par nathalie, 03 septembre 2006 à 15:54
  • Hélas, Nathalie, vous n'avez manifestement pas lu....

    http://www.nouvelobs.com/articles/p2182/a314903.html

    Marianne du 2 au 8 septembre pages 4 à 5, et le Nvel Obs du 31.8 au 8.9.
    Courage, Nathalie, lâchez-vous un peu!

    Posté par Jocelyne, 03 septembre 2006 à 16:40
  • Chère Jocelyne

    Euh...!...c'est de dsk dont je parle....pas de Jospin...vous avez bien compris que ce n'était pas les mêmes?...non non non...dsk n'est pas le pseudonyme de L Jospin...L'article, fort intéressant, que vous mettez en lien (et que, je vous le concède, je n'avais pas encore lu) est l'analyse d'un journaliste concernant les relations entre Ségolène ROYAL et L JOSPIN...bien...et alors?
    Dites moi...vous ne sacralisez quand même pas tant Ségolène que personne ne devrait la critiquer, la juger...Vous pouvez quand même arriver à imaginer qu'on puisse ne pas être d'accord avec tout ce qu'elle propose et qu'elle représente?....Toutefois, ne comptez pas sur moi pour me lâcher (même si secrètement vous attendez ce moment avec impatience...sourire...).
    Je ne pense pas non plus que vous ayez eu le temps d'analyser les 50 propositions de dsk pour l'Europe de demain (sourire)....courage...découvrez DSK...il le mérite bien! Bien à vous...
    Je vous propose amicalement d'arrêter momentanément notre jeu de ping pong....ou les administrateurs du blog vont nous reprocher de trop le monopoliser

    Posté par nathalie, 03 septembre 2006 à 17:12

Poster un commentaire