LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

22 septembre 2006

« Les citoyens doivent pouvoir débattre dès maintenant des questions qui engagent l'avenir de la France »

"La lettre" n°18 - Vendredi 22 septembre

« Les citoyens doivent pouvoir débattre dès maintenant des questions qui engagent l'avenir de la France »

Ségolène Royal réunissait mardi 19 septembre à Bondy les représentants des 500 Comités locaux de Désirs d’Avenir, les 250 personnes-ressources qui l'aident à élaborer ses propositions, ainsi que les membres du Conseil d’animation politique.

« La campagne de 2007 devra être participative. C'est beaucoup plus difficile que d'aller faire des suites de meetings où on arrive, on est sur la tribune, on délivre un discours, on se fait applaudir. Il y a quelques cornes de brume : on replie les tréteaux et on recommence dans la ville voisine. Ça viendra le moment venu, mais je pense qu'une campagne ne se conduit aujourd'hui plus du tout comme ça.

Les comités locaux Désirs d’Avenir vont être très importants parce qu'il va falloir attirer des citoyens qui ne sont pas au Parti socialiste.

Il faut que la campagne se prépare dans les débats participatifs, qu'on donne du contenu concret au projet socialiste, pour le rendre plus vivant, plus attractif.

Je vous demande de vous mettre en mouvement pour organiser des débats participatifs de qualité, sur les territoires. Avec les militants du PS, l'ensemble des citoyens, les associations qui le souhaitent. Nous ferons remonter l’ensemble de vos réflexions vers le site Désirs d’Avenir pour la phase de synthèse et de restitution.

Je vous propose, d’ores et déjà, trois thèmes de travail:

  • comment améliorer dans le pays la qualité du dialogue social,
  • l'égalité dans l'éducation
  • la préparation de l'après pétrole.

Les citoyens doivent pouvoir débattre dès maintenant des questions qui engagent l'avenir de la France. Il n'y a pas pour moi de débats internes et de débats externes, il y a un débat avec les Français.

A vos sacs à dos!

Comment donner envie à tous les salariés d’adhérer à un syndicat ?
http://www.desirsdavenir.org/list.php?89


Immigration : L'Etat doit établir des règles claires

Mardi 19 septembre Ségolène Royal était l’invitée de Christophe Barbier sur LCI

« Le chiffre de sans-papiers régularisés pose un problème de crédibilité de la parole de l'Etat. Bizarrement, le chiffre des régularisés correspond aux chiffres annoncés à l'avance par le ministère de l'Intérieur. Il y a un mensonge public, puisque Nicolas Sarkozy avait annoncé une régularisation au cas par cas en examinant les cas individuels et comme par hasard, il aboutit au résultat qu’il avait affiché avant.

Il faut avoir dans ce domaine (celui des régularisations) des attitudes responsables, appliquer des critères. Nicolas Sarkozy en est sa troisième loi. Il a cassé le seul outil de régularisation en continu, c’est-à-dire la carte de 10 ans qui permettait avant de régulariser tranquillement chaque année 2000 ou 3 000 étrangers qui participaient à l’économie de notre pays. En cassant cet outil, Sarkozy a créé la situation actuelle. L’Etat français doit, c’est sa responsabilité, établir des règles claires et ensuite les appliquer. Dans le domaine de l’accueil des étrangers, il faut tenir les deux bouts de façon équilibrée, c’est à dire respecter les étrangers qui sont ici en situation régulière, les loger correctement, les respecter dans leur travail, ne pas tenir des propos xénophobes à leur encontre, c’est-à-dire ne pas faire l’amalgame entre tous les étrangers en France. Ensuite c’est fixer des règles claires. La solution, comme dans tous les pays d’Europe, c’est la régularisation au long cours des étrangers.

J’ai proposé des visas aller retour, qui permettent aux étrangers de venir pour des activités saisonnières ou autres de façon régulière et de pouvoir rentrer en toute sécurité dans leur pays. L’idée ce n’est pas de revenir sur le droit au regroupement familial, C’est une solution gagnant-gagnant. Gagnant pour le travailleur étranger qui n’a pas forcément envie de se déraciner. Et gagnant pour l’économie française.”.

Ségolène Royal sur LCI le19 septembre
Lire la retranscription ou voir la video :
http://www.desirsdavenir.org/index.php?da=30&a=49

Débat en cours : La France et l'immigration
http://www.desirsdavenir.org/index.php?da=10&debat=83

Posté par segoleneausud à 07:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire