LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

09 janvier 2007

Saint-Laurent du Var

ent_teseg

INAUGURATION DU COMITE DE SOUTIEN A SEGOLENE ROYAL

DESIRS D'AVENIR SAINT-LAURENT DU VAR

Le samedi 13 janvier 2007 à 11h00


Salle E entrée du stade Léon Bérenger
Avenue du 11 novembre
à Saint-Laurent du Var

Sous la présidence de :

Marc ORSATTI, Président de l'Union des Elus Socialistes et Républicains des Alpes-Maritimes, Conseiller Municipal de Saint-Laurent du Var
Stéphanie BRAGANTI, Présidente du Cercle des Radicaux de Gauche de Saint-Laurent du Var

En présence de :
Valérie NUCERA, Présidente du Comité de soutien Désirs d'avenir 06
Patrick ALLEMAND, 1ier Vice Président du Conseil Régional, 1ier secrétaire du Parti Socialiste
Jean-Christophe PICARD, Porte Parole du Parti Radical de Gauche 06
Ladislas POLSKI, Porte Parole du MRC 06 de Jean-Pierre Chevènement
Antoine DAMIANI, Maire de Carros, Conseiller Régional
Frédérique GREGOIRE-CONCAS, Coordinatrice Départementale de Ségolène Royal
Marc DAUNIS, Maire de Valbonne, Président du Comité de soutien des Alpes-Maritimes

Posté par segoleneausud à 15:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Quoi t'est-ce ?

    Valérie Bonjour,

    Très bien cet aréopage mais pouvez-vous poursuivre par l'Objectif de la réunion,les thèmes qui y seront développés et les implications pour les militants, SVP...
    Daniel

    Posté par danquigny, 09 janvier 2007 à 17:53
  • Les citoyens socialistes ou pas ont le devoir de se mobiliser pour Ségolène Royal . C'est un combat crucial . La Frane ne mérite pas de prendre encore 5 ans d'ultralibéralisme avec le dauphin de chirac : sarkozy . Du balai !

    Posté par Têtuniçois, 10 janvier 2007 à 00:40
  • Pas de démocratie participative pour les chômeurs

    Le droit d'être entendu pour les chômeurs.

    Pas de démocratie participative pour les chômeurs et les précaires !

    http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=2415

    Imaginez-vous que nous sollicitons l’entourage de Ségolène Royal (son secrétariat, son service de presse, ses porte-parole : Julien Dray et Arnaud Montebourg que nous avons tous deux déjà interviewés) depuis le 5 juillet 2006, très exactement. Cela fait donc plus de 6 mois ! Six mois, 180 jours, et pas l’ombre d’une réponse ! Imaginez-vous le temps que nous avons investi dans ces démarches (comme si, nous autres chômeuses et chômeurs, n’avions que ça à faire…), tous ces mails restés sans réponse, ces relances improductives, ces coups de téléphone… toute cette énergie dépensée en pure perte.
    ...

    Certes, nous ne bénéficions pas de la notoriété de Nicolas Hulot et de la médiatisation de l’action des Enfants de Don Quichotte. Nous ne sommes que les représentants d’une petite association de chômeurs et de précaires qui s’investit sur des thèmes assez anodins en définitive : La précarité professionnelle, l’exclusion sociale, les discriminations à l’embauche, la vérité sur les chiffres du chômage, la redynamisation du dialogue social, la démocratisation du syndicalisme, la représentation des chômeurs et des précaires et, plus largement, la rénovation de nos pratiques démocratiques.
    ...

    Il nous paraissait évidemment indispensable de rencontrer Ségolène Royal car, si un site Internet a aujourd’hui la légitimité de relayer les propositions de la candidate socialiste sur les thèmes de l’emploi et du chômage, nous avons l’outrecuidance de penser qu’il s’agit d’Actuchomage. Et si un autre site a aujourd’hui la légitimité de retranscrire les propositions de la candidate socialiste sur le thème de la refondation de nos pratiques démocratiques, nous avons l’outrecuidance de penser qu’il s’agit de Rénovation-démocratique. Malheureusement, nous sommes aujourd’hui exclus du principe de démocratie participative promu par Ségolène Royal. Si celui-ci ne s’applique pas à nous, à qui s’adresse-t-il exactement, à celles et ceux qui ont déjà la parole ?
    Une fois de plus, les chômeurs et les précaires seront-ils exclus des grands débats qui s’annoncent (et qui sont déjà bien engagés) ? Ce serait regrettable et, politiquement, préjudiciable. Nos colonnes restent bien évidemment ouvertes à Ségolène Royal. À bon entendeur…

    ( Extrait du site http://www.actuchomage.org ) on va le savoir sur Internet.

    Posté par Chomdu, 10 janvier 2007 à 01:23
  • Désir d'un autre avenir...

    C'est simple pour 2007 je souhaite à tout le monde du bonheur de la joie et pour la France du changement. Et seule Ségolène incarne cette rupture avec une politique ultra-libéraliste et sécuritaire. Bonne chance et courage...

    Posté par kedublabla, 10 janvier 2007 à 18:45

Poster un commentaire