LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

16 février 2007

Cafouillage dans la campagne de l’UMP

Communiqué de Gaëtan GORCE, Secrétaire national à la Riposte

Cafouillage dans la campagne de l’UMP

Thierry BRETON renvoie aux calendes grecques les promesses de Nicolas SARKOZY !

Thierry BRETON, ministre de l’Économie et des Finances, a clairement contredit ce matin sur Canal + Nicolas SARKOZY sur la question de la baisse des prélèvements obligatoires, une mesure phare du candidat de l’UMP.

Alors que le ministre candidat a annoncé le 23 janvier dans le journal le Monde une baisse de 4 points des prélèvements obligatoires dès son élection, son collègue du gouvernement le contredit de façon cinglante en annonçant ce matin sur Canal + que finalement, s’il était élu, Monsieur SARKOZY « s’attaquera d’abord au désendettement de l’Etat et ne commencera la baisse promise des prélèvements obligatoires qu’après 2010 ». Monsieur BRETON précise même que Cette baisse devra s’étaler « sur dix années »On se demandait en effet depuis plusieurs jours comment le candidat de l’UMP comptait financer, non pas le programme qu’il n’a pas encore publié, mais les mesures éparses et néanmoins onéreuses (122 milliards d’euros à ce jour) semées au gré de ses discours.

Monsieur BRETON apporte un début de réponse. Les promesses, c’est pour maintenant. Leur réalisation, ce sera pour plus tard. Beaucoup plus tard. Tellement plus tard qu’elle serait reportée au mandat suivant ! En clair, si l’UMP pense à la France d’après, c’est en réalité à la France d’après 2012 !

Les problèmes dont souffrent les Français, et que la politique injuste de la droite a cruellement accrus depuis 2002, ne sauraient être renvoyés aux calendes grecques ! C’est maintenant que les Français veulent du changement pour améliorer leur vie.

C’est bien à cela que Ségolène ROYAL a répondu en annonçant dimanche dernier, dans son Pacte présidentiel, 100 propositions fortes en matière d’emploi, de lutte contre la vie chère, de logement, d’éducation, de combat contre les discriminations.

Posté par segoleneausud à 13:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Breton ne doit certainement pas être "prévu" dans le prochain mini gouvernement de Sarko...
    Alors, il se lache..Mais tous les autres font assaut de ronds de jambes et de "touchez ma bosse Monseigneur" et devant se lier très fort.
    L'excellente prestation de Ségolène de Villepinte a été sciemment occultée et seules quelques propositions "spectaculaires" sont mises au devant de la scène..On tient à sa place
    DD

    Posté par danquigny, 16 février 2007 à 15:04
  • c'est plus grave que celà...

    N'ont été retenues sur les 100 propositions que celles qui étaient susceptibles de faire débat à gauche...histoire de mettre la zizanie...dans l'ensemble nous avons évité le piège. Les socialistes (et plus généralement la gauche) deviennent experts en évitement des coups bas de l'UMP

    Posté par nathalie, 18 février 2007 à 22:43

Poster un commentaire