LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

23 février 2007

Ségolène Royal a annoncé jeudi la nomination d'une "équipe du pacte présidentiel"

discours_pacte

EQUIPE DU PACTE PRESIDENTIEL DE SEGOLENE ROYAL

Lionel Jospin

François Hollande

Dominique Strauss-Kahn

Laurent Fabius

Pierre Mauroy

Edith Cresson

Henri Emmanuelli

Bernard Kouchner

Bertrand Delanoë

Gérard Collomb

Martine Aubry

Yvette Roudy

Et les présidents des groupes socialistes à l'Assemblée Nationale et au Sénat : Jean-Marc Ayrault et Jean-Pierre Bel

Directeurs de campagne : Jean-Louis Bianco, François Rebsamen

Directeur de Cabinet : Christophe Chantepy

COORDINATION DES FORMATIONS POLITIQUES

François Hollande : Premier Secrétaire du Parti Socialiste

Jean-Pierre Chevènement : Président du Mouvement Républicain et Citoyen

Jean-Michel Baylet : Président du Parti Radical de Gauche

POLE EXPRESSION PUBLIQUE COMMUNICATION

Conseillers spéciaux : Jack Lang et Julien Dray

Porte-Parole (coordonnés par Jean-Louis Bianco) : Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Najat Belkacem.

Déléguée à l'expression républicaine : Christiane Taubira

Coordination des interventions thématiques : Jean-Pierre Chevènement

Réunions publiques, déplacements : Patrick Mennucci

Relations avec la presse nationale : Claude Bartolone, Delphine Batho

Presse régionale : Gilles Savary, Jean Guérard

Presse internationale : Elisabeth Guigou, Manuel Valls

Argumentaires : Jean-Marie Le Guen, Annick Le Petit

Communication interne, mobilisation des fédérations :

Bruno Le Roux

Eugène Caselli

Christiane Demontès

Gilles Pargneaux

Coordination des réponses aux questionnaires : Stéphane Le Foll

Coordination des réponses au courrier : Thierry Mandon

Relations syndicats / associations / société civile : David Assouline

Association de financement : Dominique Bertinotti

Posté par segoleneausud à 15:58 - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    On ne change pas une équipe qui...perd

    Expliquez moi !!!, je ne comprend plus.
    Je me suis engagé dans cette campagne car je voyais en Segolène quelqu'un qui incarnait le renouveau
    du parti socialiste.
    Qui voyons nous arriver? toute l'équipe qui nous a montré en 2002 comment provoquer un désastre electoral.
    Je ne pense pourtant pas que le PS manque de femmes et d'hommes jeunes (ou moins jeunes) et particulier dans les équipes qui ont gagnées les régionales contre la droite.
    Alors, pourquoi????

    Posté par Sefero, 24 février 2007 à 07:46
  • prochain gouvernement

    Je suis tout à fait d'accord avec sefero.J'espère que ce n'est pas la composition qu'elle a prévue pour son gouvernement.

    Posté par banjophil, 24 février 2007 à 08:28
  • Enfin!

    Bienheureuse que l'expérience des Roudy, Hollande, dsk, Fabius, Jospin, Aubry, Cresson, Delanoë ou Emmanuelli soit enfin officiellement appelée en renfort...(pour la petite histoire chacun d'entre eux apportait son expertise depuis longtemps à notre candidate, l'intérêt d'être issue d'un grand parti comme le PS, c'est bien que chacun se nourrit du travail de son camarade)

    Quant au renouveau du parti socialiste...il se fait tranquillement comme c'est le cas pour toutes les organisations humaines...par la base...
    A la base de secouer de temps à autres le sommet, çà ne se fait pas du jour au lendemain et je trouve le parti socialiste courageux d'entamer cette transformation.

    Posté par nathalie, 24 février 2007 à 15:12
  • experience ?

    Si leur expérience d'une campagne est restée celle de 2002, ce n'est pas gagné...

    Posté par sefero, 24 février 2007 à 19:42
  • expérience

    L'expérience ce n'est pas uniquement avoir gagné ou perdu une élection, avoir mené correctement ou pas une campagne...
    L'essentiel en politique c'est de savoir gouverner. Le bilan Jospin était excellent, s'il a fait une mauvaise campagne, c'est notamment parce qu'il était le premier ministre en exercice...Un premier ministre ne gagne jamais des élections présidentielles....(j'espère qu'un ministre de l'intérieur non plus d'ailleurs!)
    La campagne de Ségolène ROYAL, depuis le discours de Villepinte, est sur la bonne voie. Dans la rue, ici, dans les Alpes-maritimes, nous recevons un excellent accueil....c'est çà l'important.
    Quand on va passer à la phase des débats..je suis bienheureuse qu'un Lionel Jospin, qu'un L Fabius, qu'une Martine Aubry ou qu'un DSK puissent aller se frotter projet contre projet aux représentants des autres candidats....Rappelez vous le débat DSK/ Thierry Breton le ministre de l'économie et des finances...Satellisé le pauvre homme.
    Voilà où l'expérience des autres, dans un travail d'équipe, devient essentielle, çà n'enlève absolument rien aux qualités de Ségolène ROYAL, çà les renforce pour la victoire finale.

    Posté par nathalie, 25 février 2007 à 13:28
  • Juste une petite remarque: sur 43 personnes cités, seulement 9 femmes...
    Et la parité ?

    Posté par banjophil, 25 février 2007 à 15:55
  • soupir...vous avez bien raison..

    quand le parti socialiste aura fini d'évoluer par la base, j'espère que le sommet s'en portera mieux...Les choses avancent progressivement. Nous avons fêté récemment les 100 ans du Parti Socialiste...les photos de "famille" (notamment celles des Congrès) des années 70/80 étaient affligeantes...
    Ségolène ROYAl en affichant son exemple, permettra aussi, j'espère, à beaucoup plus de femmes de s'investir en politique.
    Je pense que çà c'est déjà gagné!

    Posté par nathalie, 25 février 2007 à 17:26
  • A Sefero et Banjophil

    Pas d’affolement.
    Effectivement, je 23.2 j’ai « surveillé » toutes les réactions, sur une vingtaine de journaux en ligne et j’y ai trouvé un raz de marée de commentaires de stupéfaction. J’ai pu observer, bien sûr, les ricanements de l’UMP. (En fait comme ils ont peu d’arguments, et encore moins le moyen de présenter un chiffrage réaliste du projet de Sarkozy, ils ne se privent pas de saisir chaque occasion qui se présente, lorsqu’ils n’en invente pas).
    Mais, beaucoup plus ennuyeux : une foule de commentaires de gens de gauche qui se disaient trahis car ils croyaient en un PS rénové.
    Que leur répondre sinon
    - que notre PS du XXIè siècle passé de 120 000 membres de janvier 2006 à 320 000 membres en janvier 2007 sous l’ EFFET SEGOLENE ne reviendra plus sur cette avancée.
    - souligner qu’après avoir fait (sereinement, sans se laisser pousser dans le dos par quelques camarades trop pressés), la synthèse entre les apports du projet PS, ceux de la consultation de sa campagne participative, et ses idées déjà formulées tout au long de l’année 2006… après avoir mis en cohérence tout ceci au filtre de valeurs foncièrement socialistes, en ayant dépoussiéré au passage des tabous anachroniques… Ségolène Royal lance une phase suivante : une phase d’explications et de diffusion de son Pacte Présidentiel.

    A cette phase, tous, maintenant, peuvent et doivent participer, y compris ceux qui n’ont pas été sollicité malgré leur importance historique, puisque cette phase participative ne les intéressait pas (ils l’ont dit).

    Gardons bien présent en mémoire que l’essentiel reste, avec ce renouveau de notre parti, acteur et promoteur d’une démocratie participative, la victoire de la Gauche aux présidentielles. Pour ceux, qui parmi nous, pourraient éventuellement avoir des doutes sur la loyauté au parti de quelques uns, ou même leur désir de victoire de notre candidate, observent, pour pouvoir juger sur pièces !

    Posté par Jocelyne, 25 février 2007 à 21:34
  • OUPS!!!

    Correction de ma dernière phrase ci dessus qui est assez incompréhensible sinon:
    "Pour ceux qui parmi nous, pourraient avoir des doutes sur la loyauté au parti de quelques uns, ou même SUR leur désir de victoire de notre candidate, QU'ILS observent, pour pouvoir juger sur pièces".

    A ce propos si vous avez internet, j'ajoute qu'il n'est pas superflu d'avoir une petite liste de liens vers les adresses de quelques journaux sur le net (par google, c'est facile à trouver) que vous pouvez survoler : mes préférences - avec une certaine diversité pour voir les réactions à droite comme à gauche, vont à Marianne, Le Nouvel Obs, Figaro, L'express, l'humanité: rien que ceux là donnent déja une petite idée de la variété des réactions.

    Posté par Jocelyne, 26 février 2007 à 11:42

Poster un commentaire