LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

17 septembre 2008

Message de JP MIGNARD, Président de Désirs d'Avenir


From: Jean Pierre Mignard
Date: 2008/9/15

Chers amis,

Segolene Royal a pris la décision qu'elle estimait sage. Elle avait indiqué sa disponiblité pour le poste de premier secrétaire si les conditions politiques étaient réunies et si un vote significatif des militants le rendaient  possible. Elle l'avait  constamment assortie de conditions.

D'autres camarades  regroupés dans d'autres contributions affirmaient leur accord avec les thématiques de sa contribution mais refusaient de s'y associer formellement estimant que la question du premier secrétariat était
précoce ou encore que Segolene étant présidentiable c'était un obstacle à leur convergence. Le double statut leur semblant incompatible.

Tout cela sur fond de batailles de chefferies regardées avec désapprobation par l'opinion et nos électeurs. Tout cela sur fond d'une situation économique et sociale devenue quasi angoissante.

Ségolène a fait le choix de la convergence et de faciliter le rapprochement des textes, de repousser à plus tard la question du premier secrétariat, de prendre au mot ceux qui voulaient d'abord une entente sur les textes et les orientations.

C'est dorénavant à ceux qui voyaient dans cette candidature le seul obstacle à faire une motion commune avec nous de se déterminer.

Segolene a poussé le plus loin plus loin que les autres prétendants à la direction du parti le souci de la convergence des textes  sur les préséances des personnes, le plus loin aussi le souci du vote des militants sur le théatre d'ombre des arrangements occultes.

Le premier vote ce sont d'abord les motions, le choix sur les orientations et les idées, le vrai paysage politique du parti sera celui-là. C'est d'abord la composition de son conseil national  son parlement. C'est ainsi. C'est aujourd'hui la loi du parti. Après et après seulement la désignation du premier secrétariat.

Saluons d'abord la leçon de lucidité et d'exemplarité offertes.

Et préparons nous à accueillir celles et ceux qui nous rejoindrons. Nous n'aurons pas raison tout seuls. Celles et ceux qui nous rallieront d'abord sont celles et ceux qui avaient soutenu Segolène durant la campagne. Notre devoir est de les rassembler. Et si d'autres aussi nous rejoignent, bienvenue.

Préparons nous à une grande campagne de motion ET remplissons le Zénith. Qu'on l'entende aux 4 coins du pays.

Nous ferons le compte le soir du Congres.

Amicalement à tous,

Jean pierre MIGNARD

Posté par segoleneausud à 11:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire