LA VOIE "ROYAL"

Désirs d'avenir 06 - Nice et Alpes-Maritimes

05 décembre 2006

"L'excellence environnementale et le co-développement"

desirsdavenir

Nous l'annonçons depuis quelques temps déjà, Chers bloggers, vous pouvez désormais nous faire part de vos contributions, avis, propositions sur le premier débat participatif organisé par le Comité Désirs d'Avenir 06.

Le thème de ce premier débat porte sur :

"L'excellence environnementale et le co-développement"

Je vous rappelle que vous pouvez vous exprimez soit directement sur le blog, soit sur la messagerie du Comité Désirs d'Avenir 06 (segoleneausud@yahoo.fr).

Toutes les contributions seront retenues afin de préparer la synthèse qui sera adressée à Ségolène Royal par la voie de Désirs d'Avenir National.

En attendant notre débat départemental qui aura lieu à Nice le 12 Décembre prochain,

A VOS CLAVIERS !

Posté par segoleneausud à 07:12 - Commentaires [20] - Permalien [#]

Commentaires

    energie solaire

    Sur la Cote d'azur, une des plus ensoleillées de France, l'énergie solaire est pour ainsi dire pas utilisée.
    Dans l'immeuble où j'habite, il y a un équipement de chauffage collectif au fuel..et la possibilité d'obtenir l'au chaude sanitaire gràce à l'installation de panneaux solaires sur le toit.
    Mais soit les "syndics" ne savent rien, soient ils trainent les pieds..Peut être à cause d'ententes avec les revendeurs de fuel!
    Toujours est-il que ce projet avence et nous donnerait une couverture de nos besoins en eau chaude de l'ordre de 70 %et que l'opération, compte tenu des subventions et créditsd'impotsd' serait rentabilisée en 5 à 10 ans.
    Il y a lieu de sensibiliser les propritaires et locataires sur ces équipements performants et non polluants.
    Par ailleurs, le treafic automobile est lui aussi une des causes majeures de pollution.Pourquoi ne pas reintroduire "la vignette auto", en la faisant recouvrer directement comme la taxe audiovisuelle, (en demandant une déclaration de description du ou des véhicules possédés)
    Pourquoi ne pas interdire l'accès aux 4/ 4- sauf raisons professionnelles - dans les villes , ne les autorisant à circuler qu'à la campagne .Cela limiterait sans doute leurs ventes, donc là aussi contribuerait à la préservation de la qualité de l'air.
    Ces deux petites mesures contribueraient à sensibiliser les utilisateurs aux questions environementales.









    D

    Posté par philippe, 05 décembre 2006 à 14:43
  • Tri des ordures ménagères

    Je pose la question suivante : Pourquoi dans les quartiers dits "populaires" les containers permettant le tri sélectif des ordures ménagères n'a t'il pas encore été mis ? Penserait-on encore que les habitants sont tous des sauvages qui ne soucient pas de leur environnement ?
    Pourquoi tarde t'on à mettre en place des choses pourtant simples ?
    Ce sont eux que l'on accusera ensuite d'être les moins soucieux de la planète alors que dans la réalité ils sont tout simplement mis, une fois de plus, sur le banc de touche !

    Posté par F., 05 décembre 2006 à 19:25
  • Halte pollution - stop - urgent - stop

    Un jet d'idées de type télégramme :

    - amende si tri ordures ménagères non appliqué
    - s'inspirer du système nordique sacs couleurs
    - développer le système de zones de compostage
    - contrôler l'utilisation des incinérateurs
    - imposer la réduction des emballages industriels
    - créer le prêt taux zero pour 1er véhicule propre
    - créer l'impôt entreprise transporteurs polluants
    - créer une taxe sur carte grise véhicule polluant
    - un dimanche par mois "centre ville sans voiture"
    - améliorer la lutte décharge sauvage pays pauvres
    - taxer les engins de type loisirs mer polluants

    A réfléchir ...

    Posté par CatEyes, 05 décembre 2006 à 22:54
  • Environnement

    Les idées de nos amis de la "Voie Royale" sont toutes de bonnes suggestions, en particulier pour le recours accru à l'énergie solaire.
    Mais que diriez vous de renverser le principe de la taxe ou de l'impôt pour les pollueurs par, au contraire, un effet positif et tangible d'ordre pécuniaire en fonction de l'importance et de la durabilité de la contribution de chaque citoyen: abattement fiscal, réduction d'impôts IRPP et/ou locaux, chèque environnement pour les personnes non imposables versé par le Trésor Public) Bref, positiver la contribution et créer l'émulation.
    Cela exige, en contre-partie, une allocation budgétaire prioritaire à "l'Environnement" dans les choix budgétaires.
    Daniel.

    Posté par Daniel, 06 décembre 2006 à 14:18
  • confédération européenne des syndicats

    Une pétition à l'initiative de la Confédération Européenne des Syndicats pour pousser la Commission Européenne à proposer une législation européenne sur les services publics et services d'intérêt général. Objectif: 1 million de signatures afin de peser sur la Commission européenne, ce qui suppose une diffusion très large de cet appel et du lien ci-dessous. Signez notre pétition pour des services publics accessibles à tous et de qualité.
    http://www.petitionpublicservice.eu/
    Source: nissa2008

    Posté par nathalie, 07 décembre 2006 à 00:44
  • 4x4 en ville

    Extrait du commentaire Energie solaire:
    "Pourquoi ne pas interdire l'accès aux 4/ 4- sauf raisons professionnelles - dans les villes"

    Pas d'accord du tout alors que je ne roule pas en 4x4 (plutot en Polo de 12 ans) ! Ces véhicules ne polluent pas plus que les grosses berlines, imagine tu interdire les grosses berlines en ville ??? Il y a maintenant une taxe sur les rejets de CO2 c'est une excellente initiative qui concerne TOUS les véhicules alors ne soyons pas idiots et arrêtons de fustiger certains types de véhicules sous des prétextes fallacieux. Je soupconne qu'en fait se cache derrière cette croisade contre les 4x4 une gueguerre de classe sociale dommageable pour tous

    Posté par Eric J, 08 décembre 2006 à 17:50
  • énergies "secondaires"

    1)on pourrai Rendre OBLIGATOIRE l'utilisation de x% d'énergie "secondaire" lors de la construction de nouveaux batiments publiques et privés (particuliers y compris). Ces sources pourraient être le vent, le solaire, les maréés,....
    Les Conséquences seraient positives:
    - Accélération de l'utilisation d'énergie renouvelable
    - Réduction de la consommation d'énergie électrique et autres.
    - Accéleration de la création de nouveaux produits et PME adaptés.

    2)Il faudrai aussi eteindre toutes les enseignes lumineuses des magazins, restaurants, PME, le soir.La pollution lumineuse est double: elle consomme bcp d'énergie et influence negativement l'écosysteme

    Posté par Doume, 08 décembre 2006 à 20:01
  • Culot

    Nicolas manque pas de Culot.
    Sponsorisé pendant des années par Rhône-Poulenc Chimie, EDF et L’Oréal (parce qu’il le vaut bien), soutenu par TF1 [La chaîne qui vend du temps de cerveau disponible pour Coca-Cola], cet "écolo" ami de Chirac, lave aujourd’hui plus vert que vert...

    Mr Nicolas Hulot, désolé mais j’ai des doutes...

    Je suis conscient des errances de notre système moderne et de ces dérives en matière écologiques. J’ai bien constaté que la logique économique prédomine sur l’univers et considère comme valeur zéro la terre (arbres, espèces animaux compris) et l’Homme, tant qu’ils ne sont pas facteurs d’échanges financiers comptables. Cette logique prédatrice a déstabilisé l’ensemble de l’humanité en moins de 100 ans. Elle a pour maître étalon le PIB ou le PNB le FMI...

    Votre positionnement en vertu du respect de la planète est louable, mais comment pourrez vous vous justifier de la présence dans votre fondation de groupes aussi puissants et prédateurs du bien commun que sont TF1 ( pour son projet quotidien du tous contre tous, violence compris) et de L’Oréal ( qui a été aligné par Greenpeace par son guide COSMETOX dans lequel 42 produits cosmétiques sont considérés toxiques pour l’Homme) et d’autre encore...

    Posté par kulot, 08 décembre 2006 à 20:23
  • Environnement - Emulation

    Daniel a dit "renverser le principe de la taxe ou de l'impôt pour les pollueurs par, au contraire, un effet positif et tangible d'ordre pécuniaire .... Bref, positiver la contribution et créer l'émulation"

    Oui mais comme tu l'indique il faut un budget, alors soyons pratique, taxons les pollueurs pour constituer les fonds d'actions d'émulation. Il est trop facile de ne compter que sur les efforts des petits ... Alors vivent les taxes sur les pollueurs ... Et mettre en place un contrôle, comme pour la consommation, aider pour redresser les situations, sanctionner les cas abusifs.

    Disparition des espèces, marées noires, décharges sauvages, transporteurs non en conformité, retombées sur les villes des fumées toxiques de déchets brulés, émanation de fuel après décollage d'avion aux environs d'aéroport etc ...

    Depuis 30 ans, les écolos de cousteau, visionnaires, n'ont eu de cesse de prévenir des dégats qui allaient venir sans que les gens réagissent, alors l'émulation, je ne pense pas que cela sera un moyen assez puissant pour changer e monde ... !!

    Posté par CatEyes, 08 décembre 2006 à 21:54
  • Les alliances non louables

    Utiliser les fonds de groupe puissants pour en faire quelque chose d'utile, je ne suis pas fan particulièrement de l'opportunisme mais il est certains que certaines puissance cherchent à se dédouanent de leurs nuisances alors pourquoi pas les utiliser ... d'ailleurs c'est bien pourquoi je pense qu'il faut contrôler et taxer les pollueurs ... Du culot, il y aurait à dire sur les attitudes autant de gauche que de droite de ces 30 dernières années !!

    Posté par CatEyes, 08 décembre 2006 à 22:13
  • L'économie solidaire

    Extrait du Manifeste de l’économie solidaire
    L’économie solidaire, c’est un mouvement qui regroupe des milliers d’initiatives locales [ entreprises adaptées aux personnes handicapées, logement des exclus, éducation populaire, aide aux personnes, accès aux loisirs pour les plus démunis, recyclage, protection de l’environnement, commerce équitable, régies de quartier….] pour produire, consommer, employer, épargner et décider autrement. Produisant à la fois de la valeur ajoutée marchande et de la valeur sociale (…) C’est une économie de proximité en pleine expansion, dont les emplois ne peuvent être délocalisés. »
    Voilà l'adresse du site.
    http://www.sinvestir.org
    C'est intelligent et trés bien fait. Bravo! allez y et signez le manifeste de l'économie solidaire

    Posté par doume, 09 décembre 2006 à 23:50
  • "Retricoter la PAC"

    http://www.pacte-ecologique-2007.org/nicolas-hulot/pages/09_paroles_experts/09_00_paroles_experts.php?provenance=

    Volet quantitatif des aides:
    78% des subventions à 22% des exploitants et 22% des aides à 78% des agriculteurs (NB: j'ai ouï dire que la reine d'Angleterre et notre voisin de Monaco recevaient une aide très, très consistante… Est-ce une nécessité vitale?)

    RIEN pour les fruits et légumes…

    Rien de plus pour qui produit "bio"

    Pas de quotas semble-t-il ==> Concurrence injuste envers le 1/3 monde par la vente – à bas prix de produits de bas de gamme (bonjour l'immigration des pauvres et l'exode rural dans "le sud")

    C'est ce que j'ai résumé du texte de Marc Dufumier.
    Les aménagements de la PAC et leurs objectifs deviennent là un peu + clairs.

    Posté par Jujube, 10 décembre 2006 à 15:15
  • Des tranxports en commun "verts"

    La volonté d'en finir avec cet état d'esprit irresponsable du "je me sers dans les ressources naturelles et je les gaspille sans penser aux générations futures" doit maintenant venir des services publics, de l 'Administration qui est garante de l'interet général. Elle doit donc :
    -mettre à diposition des administés les moyens de moins polluer comme le tri sélectif des ordures et l'organisation d'un réel recyclage, un réseau de pistes cyclables incitatif et sécurisé (voir un système de pret de vélo comme à Argenteuil)..........
    -imposer des normes sanctionnables de respect de l'environnement tel que la limitation des emmissions de CO2 conformement au protocole de Kyoto qui peut se traduire par l'interdiction de rouler en 4x4 en ville comme le propose Eric, "l'impôt entreprise transporteurs polluants" et toutes les bonnes idées de Cateyes, l'utilisation des pastilles vertes comme a Paris ............
    - créer plus d'incitation financières pour les particuliers comme le propose Daniel
    -et surtout l'Administartion doit donner l'exemple en utilisant des carburants biologiques voir des véhicules hybrides pour nos transports en communs, des batiments publics entièrement écologiques, limiter le gaspillage de l'eau, de l'électricité, du papier en utilisant des systèmes économes bref tout ce que le privé n'a pas la possibilité de faire du fait des contraintes économiques
    Nous avons des outils à notre dispositions pour diminuer les dégats écologiques, nous avons le devoir en tant que pays développé et modèle de démocratie de montrer la voie royale du "progrès ecologique", nous avons le pouvoir de continuer à vivre dans un environnement accueillant alors il est grand temps D'AGIR .

    Posté par juliette, 10 décembre 2006 à 17:43
  • pour information

    sur ce qui existe déjà et qu'il faudrait commencer par développer et faire connaître....Exigeons l'applicaton de l'agenda 21 dans toutes les collectivités territoriales. En région, seule la région PACA, les départements des alpes de haute provence et du var et la commune d'entraigue sur la sorgues en ont conçu un....

    http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/agenda-21-document-reference-propose-ligne.html

    Posté par nathalie, 10 décembre 2006 à 18:10
  • Consommer mieux

    reflexions sur la merveilleuse périodes des fêtes et son déballage à la conso !!!

    Consommer mieux, c'est avant tout avoir encore le désir de vivre mieux avec les autres, idem pour le gaspillage, préférer partager ou donner plutôt que de jeter.
    Il nous faut imaginer une société où le désir et le necessaire remplace le besoin et le consommable,une vraie démocratie participative et celà en tout premier lieu à l'echelle locale, afin de nous ré-anraciner dans une histoire collective respectueuse des gens et de leur environnement.
    Consommer mieux, c'est aussi se redonner du temps, pour soi-même et les autres.
    Mais pour donner une réelle impulsion à cette nouvelle pratique de fonctionnement collectif, il faut impérativement que l'Etat impose une politique écologique pour tous et par tous.
    La Gauche doit maintenant intégrer le fait que la prochaine "révolution" sera écologique.

    Posté par doume, 10 décembre 2006 à 18:48
  • "L'Administartion doit donner l'exemple ... "
    " sur ce qui existe déjà et qu'il faudrait commencer par développer et faire connaître....Exigeons l'applicaton de l'agenda 21 dans toutes les collectivités territoriales"
    " il faut impérativement que l'Etat impose une politique écologique pour tous et par tous"

    oui mes amis, j'ai rêvé d'un monde meilleur, l'Etat imposait une politique écologique et les services publiques étaitent des modèles en utilisant les méthodes et diffusant l'information Des fonctionnaire heureux pratiquant le tri sélectif, l'usage du papier recyclé, la règle d'économie de l'énergie.

    Alors Doume oui c'est avant tout avoir encore le désir de vivre mieux avec les autres, idem pour le gaspillage, préférer partager ou donner plutôt que de jeter. De faire l'effort ...

    Posté par CatEyes, 11 décembre 2006 à 21:58
  • Vision de locomotion

    Poser sa voiture à l'entrée de la ville, un système de prêt de vélo, patinettes, rollers etc des espaces pour les garer, des accès réservés "véhicules sans moteurs ou petits véhicules utiles", des horaires déterminés pour les livraisons, des transports en communs multipliés ...

    Posté par CatEyes, 11 décembre 2006 à 22:13
  • Socialisme

    Oui,il faut promouvoir une nouvelle voie, convaincre, créer l'émulation, entraîner, mais pas trop user de l'interdiction, de l'amende amère. Que ce soit en matière d'utilisation d'énergies non polluantes, de réflexes économes en énergie, de respect de l'environnement par civisme(déchets)tenons compte de l'acceptabilité sociale..comme socialisme. Faisons les choses bien avec le sourire de Ségolène.

    Posté par Daniel, 12 décembre 2006 à 00:40
  • charité bien ordonnée

    Je pense qu'avant d'accabler les autres, il faut que chacun de nous réfléchisse à ce qu'il peut faire pour l'environnement, à sa petite échelle - acheter bio le plus souvent possible (les prix ont bien baissé, et souvent sont les mêmes que ceux des produits non bio), ne pas utiliser de produits ménagers polluants, limiter au maximum les produits avec emballages jetables, limiter sa consommation d'électricité (éteindre les lampes, les appareils en veille)acheter des vêtements avec des textiles naturels et non synthétiques, ne pas prendre sa voiture pour aller chercher les enfants à l'école ou le pain...
    retrouver le plaisir de la marche à pied, ou à vélo
    remettre en place le système des emballages consignés
    après on pourra critiquer le voisin qui pollue avec sa grosse voiture, qui part en week end en avion etc

    Posté par anne marie, 12 décembre 2006 à 17:12
  • bien ordonnée peut critiquer

    Certaines actions dépendent obligatoirement de l'organisation collective et de l'impulsion de l'Etat (surtout en villes).

    Joli exemple de mon administration, mis en place des poubelles papier depuis la rentrée 2006, à Paris nous les avions depuis 1994 ... !

    Respectueuse de la nature, combien à expliquer depuis toujours (avec le sourire) "ne pas jeter ses papiers gras, respecter son environnement, se rapprocher de la nature etc ".

    De source paysanne, 52 ans, impreignée du souci de l'économie, du penchant vers les manières naturelles, du silence et des plaisirs de la marche, je vois et je constate ...

    Je voudrais souligner que la bourse cantonne à l'achat des produits 1er prix, loin du choix bio et dans la qualité textile type merdique ..

    N'oubliez pas qu'une grande partie de la population qui n'a que le choix de survie.

    Cultivons notre jardin qu'il a dit le monsieur ...

    Posté par CatEyes, 14 décembre 2006 à 20:54

Poster un commentaire